dimanche 8 mars 2020

Rando des châteaux (Houdemont le 08/03/20) : sans la pluie, mais avec la boue

Organisateurs : Ecole Communale de Houdemont
Site internet : vtt-ecole-houdemont.e-monsite.com/
Email : vtt-ecole-de-houdemont@hotmail.com

Départ : Houdemont (BE),
salle Au Soleil Levant,
dès 7h30

5 parcours VTT proposés : 15, 25, 35, 46 et 55 km

Météo : brumeux au départ puis ensoleillé
Températures : 6° vers 8h00, 9° vers 12h00
Etat du terrain : boueux

Tarif : 2 à 5 euros



La présentation des organisateurs sur leur site 
VTT très populaire de la Gaume au profit de l'école communale de Houdemont (Habay).
- Départ de la salle "Au Soleil Levant" de 7h30' à 10h30'
- Parcours VTT :
 16 Km et 240 m de D+ avec 1 ravito
23 Km et 350 m de D+ avec 1 ravito
33 Km et 550 m de D+ avec 2 ravitos
43 Km et 680 m de D+ avec 3 ravitos
55 Km et 910 m de D+ avec 3 ravitos
Pour autant que la DNF donne sont accord pour les parcours
- Parcours accompagnés de 16 Km pour les enfants (à 9h30')
- Marche : 5 et 10 Km
- Trail : 14, 17 et 22 Km
- Bike Wash, douche et petite restauration.



 Le compte-rendu de 33 km (608 m de D+) par Dani54                         
(Dani54 : pratiquant mixte route/VTT, je choisis les circuits autour de 30 km que j'espère peu techniques.)

Pour ma 3eme rando de l'année, direction Houdemont (Belgique), une localité situé à environ 4 km à l'ouest d' Habay-la-Neuve.

Habituellement remarquablement organisée (avec notamment un excellent balisage), la randonnée des Châteaux propose une large gamme de circuits ou cohabitent vététistes et trailers.

Par chance ce dimanche matin la météo daignera nous épargner des habituelles trombes d'eau qui s'abattent régulièrement depuis le début de l'hiver, une chance que n'ont pas eu les organisateurs de la la rando de Termes prévue dimanche dernier avec à la clé une annulation pour cause de vents violents annoncés.

Avec un genou opéré en net progrès, je compte m'aligner aujourd'hui sur une distance de prédilection (30 km).


le départ
Le départ
Située à l'entrée du village sur l'axe principal, la salle "Au soleil levant" se repère instantanément, en outre à mon heure d'arrivée [7h45] on trouve aisément de la place pour stationner à proximité, ce qui ne sera pas le cas plus tard, cette randonnée connaissant généralement un franc succès.

A l'intérieur de la salle il n'y a pas encore grand monde et les inscriptions s'effectuent très rapidement au tarif très économique de 4€ [pour le circuit de 33 km doté de 2 ravitaillements].

Un coupon avec numéro d'urgence est remis tandis que balisage et parcours sont présentés sur différents panneaux.

panneau d'information


Le parcours
Le départ s'effectue en douceur par 2 km de bitume pour rejoindre la forêt, où les premiers chemins abordés semblent à priori moins boueux qu'à l'ordinaire, je laisse filer Eddy qui vient de me rejoindre pour procéder à un allègement de ma tenue vestimentaire avant d'entrer dans le vif du sujet.

En effet, de longs passages ultra boueux très scabreux et tenant souvent du marécage, sont à négocier notamment en fond de vallée, heureusement qu'ils alternent avec des zones de transition sur chemins et que certains singles restent simplement humides

Après le premier ravito, on aborde un secteur déjà emprunté 2 mois auparavant lors de la rando de Rulles : un franchissement de ruisseau ou un [unique] participant réussi à franchir la marche et à passer sur le vélo [au risque de chuter dans l'eau] et suivi d'une côte très pentue.

Au sommet de la côte, le circuit quitte momentanément le couvert forestier dégageant ainsi quelques points de vue, et marque le début d'un secteur de transition de près de 7 km sur chemin et bitume, toutefois entrecoupé d'une belle descente avant le 2eme ravito.

Ce secteur facile s'interrompt brutalement à hauteur des châteaux de la Trapperie, par le biais d'un single pentu ou une photographe immortalise notre effort à proximité du sommet, la descente technique s'effectue en option facile /difficile, comme beaucoup je délaisse cette dernière [très raide], mais l'option facile me parait tout aussi scabreuse.

On enchaîne immédiatement avec un long single technique en balcon surplombant un ruisseau suivi d'une zone de transition le temps de traverser le village d'Habay-la-Vielle.

En fin de parcours, encore quelques zones boueuses sont à négocier où l'on chemine de concert avec de nombreux trailers, tandis que pour ma part, à peu de distance de l'arrivée je suis victime d'un bris de rayon qui provoque le percement du fond de jante de ma roue arrière me contraignant à un retour pédestre ou je suis doublé tant par les vététistes que par les trailers.

arrivée sous bois

single "sain"

de la boue ...

un véritable marécage
passage de ruisseau

zone de transition en milieu de circuit

descente optionnelle difficile (et chute)

single en balcon

obstacle en fin de circuit avec trailers et vététistes


Le balisage et la sécurité
Le balisage est habituellement l'un des points forts de cette rando et cette édition ne dérogera pas à la règle, il est constitué principalement :

-- De fléchage au sol au plâtre très visible.

-- De panonceaux oranges fluos fixés aux arbres très visibles (avec numéros d'urgence inscrit dessus).

-- De panneaux de bifurcations et de descentes optionnelles, là aussi très clairs.


très bon balisage


Les ravitos et l'ambiance
2 ravitos sur mon circuits, situés aux km 13 et 18, le second  très prés du premier était davantage destiné aux grands circuits.

Au premier ravito, placé au bas d'une descente raide se tenait un photographe, tandis qu'un braséro permettait de se réchauffer.

Classiquement on y trouvait  :

-- En fruité : bananes, oranges et pommes.

-- En sucré : gâteau et gaufres [tous 2 maisons], pain d'épices, carrés de chocolat, fruits secs et bonbons.

-- En boisson : eau et boisson énergétique, il n'y avait pas toutefois de gobelets fourni, comme cela était précisé au préalable par les organisateurs. 


braséro

premier ravito

second ravito
  


L'arrivée
Je suis de retour [à pied] peu avant midi, quelque peu dépité je ne m'attarde pas sur place, délaissant notamment le poste de lavage qui me semble à vu d'œil bien sollicité.

Les premiers flyers de l'année refont également leur apparition sur le pare brise de la voiture.




Conclusion
Rando toujours très bien organisée, notamment un balisage excellent sur des circuits majoritairement forestiers, parcours rendu ardu par des secteurs fortement boueux, en alternance toutefois avec des portions roulantes pour récupérer.



 Le compte-rendu de 53 km (815 m de D+) par Eddy                         

La grande classique de fin d'hiver est bien là, elle a survécu à la PPA (peste porcine), aux tempêtes et au coronavirus. Houdemont c'est toujours avec plaisir que l'on si rend (un peu moins en 2019 avec les conditions météo catastrophiques), car c'est un peu officiellement le début de saison avec l'arrivée proche du printemps et de ses températures plus douces.


Le départ
Arrivé assez tôt, je réussis à me garer assez proche pour aller m'inscrire à pied, car pas de parking surveillé pour les machines 😕. Peu de monde encore, après un bonjour aux inscriptions à Michel notre bienfaiteur du site http://vtt-ecole-houdemont.e-monsite.com/, la bible pour le calendrier du Pays Haut, j'échange 5 euros pour le 53 km et ses 900 de D+.

Le plan et les instructions sont de très bonnes qualités, ça sera flèches orange ce matin.


Le parcours
On part de la plaine d'Houdemont d'où le vent souffle comme toujours, mais la 1ere bosse sur le macadam permet de se réchauffer avant l'entrée dans les 1er sous bois.

Le terrain sera bien humide, mais bien plus agréable qu'Ell il y a 15 jours, certains passages sont même presque sec. On arrive assez rapidement au 1er ravitaillement où nous attend un photographe.

De suite on passe sur le classique petit pont au dessus de la rivière bien en crue ce matin, suivi de la montée version la + hard dans la sapinière. Le 2eme ravitaillement arrive très tôt, peu de monde s'arrête car le 53 y repasse après sa boucle spécifique. Belle boucle qui longe l'étang de la fabrique, où un rayon de soleil révèle un paysage magnifique 😊 .

La fin de parcours va emprunter plusieurs passages ludiques et optionnels dans le secteur d'Habay La Neuve où le terrain pas trop gras permet d'en profiter pleinement. Je retrouve Danny en fin de parcours mais encore sur le vélo 😉, avant de dépasser un groupe d'enfants avec des ânes 😊.

ruisseau

boue

transition

montée impossible

single


Le balisage et la sécurité
Flèches oranges agrafées aux arbres parfaitement visibles, flèches blanches au sol et panneaux de qualité aux séparations et confirmations de parcours.

Quelques passages communs avec les trailleurs, mais dans une très bonne ambiance ce matin.




Les ravitos et l'ambiance
3 ravitaillements, le 2eme trop proche  pour le 53, avec une grande variété de sucreries et autres en tout genre Miamm 😋.

Pas de Gobelet il me semble, à mieux communiquer sur l'affiche car ça ne rentre pas encore dans le Coco 😉. 


L'arrivée
53 km et 815m de D+, un dénivelé un peu moins qu'annoncé mais au vu du terrain humide, c'est suffisant.

Le photographe nous prendra une 2eme fois dans un beau mur (ça rend pas en photo).
Photos disponibles le soir même, ainsi que le nombre de participants, chapeau !

le 53 km

815 m de D+ au lieu de 900 annonçés


Conclusion
Grande classique de fin d'hiver, parfaitement maîtrisée, secteur plus facile que Ell en D+, idéal pour la reprise de ceux qui ont hiberné 😀.

Malgré la pluie de la semaine, le terrain fait des merveilles et reste "praticable". Danny j ai pas vu de boue moi ? 😉.


château de la Trapperie


La synthèse

 😊 On a aimé                                            
L'organisation parfaitement maîtrisée
Les photos disponibles le soir même
La bonne entente VTT/trail
Les tarifs très bon marché
Le large choix de circuits
Le terrain praticable
Le balisage au top
L'organisation
L'accueil
                                                                                                                                                
 😕 On a moins aimé                           
Le manque de communication au sujet des gobelets nécessaires
Dani : le rayon de ma roue arrière qui à rendu l'âme 😕
Les flyers qui (re)fleurissent sur les pares brises !
Le 2eme ravitaillement très (trop) proche
Pas de parking surveillé
La boue


Couleur du 33 km
 - Critère technique
★★ - Critère distance (réelle)
 - Critère dénivelé positif (réel)

Couleur du 53 km
 - Critère technique
★★ - Critère distance (réelle)
 - Critère dénivelé positif (réel)

Le parcours : pas noté 
 - Difficulté technique adaptée au parcours choisi
 - Difficulté physique adaptée au parcours choisi
 - Terrain et panorama
 - Côté ludique

L'organisation : pas noté 
 - Information et inscription
 - Ravitos et accueil
 - Balisage et sécurité
 - Tarif et bonus
afficher / masquer le détail des critères couleur et de notation

Si vous souhaitez vous aussi publier votre compte-rendu, utilisez ce formulaire.



***

Aucun commentaire:

Publier un commentaire