dimanche 24 avril 2016

La Dounousienne (Dounoux le 24/04/16) : la Dounousienne, on aime

Organisateurs : GROUPE CYCLO DOUNOUX
Site internet : www.cyclodounoux.ffct.org
Email : jeanluc.grisval@hotmail.fr

Départ : Dounoux (88),
école communale,
dès 7h00

3 parcours VTT proposés : 15, 25 et 40 kms
Trace Nafix (le 40) : http://www.nafix.fr/traces/la-dounousienne-vtt-39-km-3850-14861036-9-0.html

Etat du terrain : Praticable malgré les conditions météorologiques
Météo : Belle éclaircie après une journée de pluie
Températures : 3°C

Tarif payé : 5 euros

La présentation des organisateurs sur Nafix VTT Lorraine 
3 circuits de 15 - 25 ou 40 km dans de magnifiques forêts de hêtres sur des sentiers techniques présentant de sérieux dénivelés. Ravitaillements copieux.  


 Le compte-rendu du 40 km par Fude                         
(Fude : adepte de la randonnée sportive entre 40 et 55 km)

Le CR de l'année dernière m'a donné l'eau à la bouche et rouler sur le terrain sablonneux des Vosges reste un bon plan quand la météo n'est pas favorable => direction Dounoux

Le départ
Arrivé dans le village, on cherche les panneaux pour se rendre au départ et il manque des informations pour trouver un emplacement de parking. L'inscription est rapide, on nous remet une fiche pour les ravitos mais on cherche le départ VTT. Les premiers mètres sont perturbants le parcours ne saute pas aux yeux. Sur le flyer l’organisateur présente un parcours de 40 km, sur le bulletin d’inscription il passe à 45 km, on verra combien il y a aura final...

Le parcours
Me voilà engagé sur 40 km ou plus…
Le parcours commence par la traversée d’un champ pour rejoindre le terrain de jeux. C’est sans intérêt pour certains mais personnellement j’ai apprécié le cadre et le chemin à coté du cerisier en fleur, voilà une belle image de printemps. C'est aussi ça une randonnée, le plaisir des yeux.

La Dounousienne est un mélange de parties techniques, du ludique, quelques liaisons sur chemins blancs, de belles montées et des singles. On retrouve les enchainements classiques des randonnées locales. Globalement ce « melt pot » retourne l’image d’un parcours plus physique que technique, le résultat est bien équilibré. Malgré les pluies de la veille, le terrain est praticable, le plaisir est au rendez-vous.

Le balisage et la sécurité
Le balisage est correct mais il ne permet pas d'anticiper les changements de direction. Il faut être vigilant pour ne pas louper certains passages, si vous roulez la tête dans le guidon l'erreur est garantie. Quelques balises de rappel auraient aussi été appréciées. Les intersections routières ne sont pas toujours signalées et les GO sont rares.

Les ravitos et l'ambiance
3 ravitaillements avec un choix en sucré comme salé. Accueil conviviale et parfait.

L'arrivée
40 km au compteur, comme sur le flyer. Je ne m’attarde pas car je ne vois rien qui me retient. Il n’y a pas de lot et la station de lavage est un peu plus loin.

Conclusion
Si vous aimez les randonnées locales sans bouchon, avec un accueil chaleureux et un plaisir 100% VTT alors la Dounousienne est faite pour vous. Son tracé sportif nous ressource pour la semaine. Je tiens à remercier les organisateurs pour leur travail, j’espère vous revoir l’année prochaine


 On a aimé                                            
L'accueil local et tout ce qui va avec
Le tracé et son coté physique
Le terrain de jeux
                                                                                                                                                
 On a moins aimé                           
Le manque de clarté sur le kilométrage exacte du parcours (40/45 km)
Le manque de balises pour anticiper les changements de direction


Couleur du 40 km : 
★★ - Critère technique
★★ - Critère distance (réelle)
★★ - Critère dénivelé positif (réel)

Le parcours : 
★★★★★ - Difficulté technique adaptée au parcours choisi
★★★★★ - Difficulté physique adaptée au parcours choisi
★★★★★ - Terrain et panorama
★★★★★ - Côté ludique


afficher / masquer le détail des critères couleur et de notation

Si vous souhaitez vous aussi publier votre compte-rendu, utilisez ce formulaire.

***

Les commentaires des organisateurs reçus par mail

Bonjour,

Je viens de prendre connaissance de votre article concernant notre rando de ce weekend. Nous sommes ravis que vous ayez pris du plaisir sur ce parcours typique de cette petite région des Vosges qui s'appelle la Vôge. Vos remarques sont tout à fait pertinentes et figurent exactement dans les points que nous devons améliorer pour l'année prochaine. Merci de contribuer à la promotion de notre "Dounousienne" et merci encore.

JLG

Les Singles de la Ligne Maginot (Saint-Jean-Rohrbach le 24/04/16) : jolie balade

Organisateurs : CLUB CYCLO ST JEAN 
Site internet : https://fr-fr.facebook.com/CycloClubSaintJeanRohrbach
Email : francky.alexandra@orange.fr

Départ : Saint-Jean-Rohrbach (57),
dès 7h00

4 parcours VTT proposés : 11, 22, 35 et 51 kms
Trace(s) Nafix : à venir

Etat du terrain : sain dans l'ensemble, boueux par endroits
Météo : venteux, froid, soleil et giboulées


Tarif payé : 4 euros



 Le compte-rendu du 51 km par Evo Decomp                         
(Evo Decomp : profil randonneur - de la distance, du dénivelé, du technique aussi mais pas trop)

Deuxième édition seulement de la randonnée des Singles de la Ligne Maginot, organisée par le cyclo-club de Saint-Jean-Rohrbach. Intitulé alléchant, allait-il tenir ses promesses ? ...

Le départ
Saint-Jean-Rohrbach est un bourg sur la grande route entre Nancy et Sarreguemines, aucun mal à trouver le départ. Parking immense, où l'on est en plus dirigé comme sur un tarmac d'aérodrome par les GO. Inscription rapide (4€ pour les non licenciés, 2€ pour les licenciés), généreux café-brioche, et c'est parti.

Le parcours
Quatre circuits de 11 à 51 km, c'est bien (+ circuits route et marche). Le 50 km est donné pour 630 m de dénivelé, c'est peu. Dommage, d'ailleurs, de ne pas l'avoir indiqué sur l'agenda, car cela peut utilement aider à faire son choix quand on a un même jour des randos à 600 ou 1200 m de dénivelé…

La Ligne Maginot dont il est question ici,  c'est en fait surtout la "Ligne Maginot aquatique", une longue chaîne d'étangs qui avaient été aménagés comme ligne défensive. Le ton est donné, on est au pays des lacs, avec peu de relief mais des terrains peu perméables. Gare à la boue, donc. Mais pourtant, en dehors d'inévitables points bas bien gras, le terrain est presque étonnamment sain, ça passera presque partout sur le vélo, la pluie de la veille semble avoir eu moins d'effet que le temps sec du reste de la semaine.

Le parcours sera donc assez roulant, d'autant plus que, dans ce pays où les massifs boisés sont séparés par de vastes zones agricoles, les portions de chemins et même de routes seront assez nombreuses. C'est le même terrain que les randonnées d'Hellimer ou de SarralbeLes fameux single annoncés se feront un peu attendre, c'est surtout dans la deuxième moitié qu'on en profitera : monotraces forestiers agréables, pas de cailloux, montées et descentes faciles.

A noter : dès le point d'inscription, on avait été averti que certaines portions de singles avaient dû être neutralisées à cause de leur état, et d'ailleurs aussi que la prochaine édition aurait lieu plus tard en saison (septembre, sera-t-il précisé au retour).

La vidéo de Christophe


Le balisage et la sécurité
Balisage soigné et efficace, peinture et chaux, et avec les mauvaises directions clairement barrées. Seuls quelques changements de direction un peu brutaux ont un peu manqué de présignalisation. Le balisage à la peinture est d'abord un peu déroutant car bariolé (du jaune, du rose, de l'orange), donc on se méfie à l'idée que certaines flèches puissent ne pas être pour nous, puis on s'y fait.

Aux nombreux croisements avec des routes, pas de GO (on conçoit la contrainte pour l'organisation), mais des panneaux avertissant les conducteurs du passage de vététistes (après tout, n'est-ce pas l'essentiel ?).

Les ravitos et l'ambiance
Deux ravitos sur le 50, c'est un peu juste pour cette distance, mais le parcours n'était pas très physique et ils étaient bien approvisionnés. Le deuxième, à Barst, était situé sur un des rares points hauts, d'ailleurs occupé par tout un ensemble d'ouvrages de la Ligne Maginot… et en plein vent, pas de chance pour les GO. Bonne ambiance de bout en bout.

L'arrivée
Lavage de vélos, restauration, tombola. Apparemment, l'Est mosellan est le pays des bons gâteaux (souvenir ému de Spicheren). C'est toujours pratique et agréable de pouvoir casser la croûte avant de repartir, et je crois que les clubs qui font des inscriptions à prix modique, puis vendent saucisses, boissons et gâteaux au retour de la rando, ont tout compris…

Conclusion
Bonne rando, organisation efficace, et sans vouloir relancer les échanges aigres-doux sur Terville la semaine précédente, démonstration encourageante qu'une randonnée VTT peut être très réussie dès sa deuxième édition (j'ignore comment avait été la première). Certains reprocheront peut-être un intitulé un petit peu racoleur, car cela n'a tout de même pas vraiment été le festival du monotrace, mais sans doute quand même ce que cette partie de la Moselle peut offrir de mieux.

Les photos des organisateurs sont à voir ici.


 Le compte-rendu du 35 km par Mika B                         
(Mika B  : adepte des 30 / 50 kms, singles, panorama et technique si possible ...)

Pas découragé par la propagande météorologique qui nous annonçait de la pluie est des températures presque négatives, pour finalement passer un matinée sous le soleil.

Le départ
On trouve facilement le point de départ, grand parking, des GO pour se garer. L'inscription est rapide, petite feuille avec les numéros d'urgence, les circuits affichés et un café brioche , gâteau avec un grand sourire. On es prét pour le départ.

Le parcours
Je pars donc sur le 35 kms, plutôt habitué aux forets Vosgiennes, le dénivelé ici est presque inexistant. Ça roule vite, le terrain est sec malgré la pluie de la veille, quelques passages boueux ou gras, mais ça reste très praticable. Bon, ils sont ou ces singles ? Les premiers sont ludiques, chicane, petites bosses, mais bien trop cours. J'apprendrai à l'arrivée que l'ONF quelques jours avant à fait modifier le parcours pour protéger le site. Ce qui explique peu étre les long passages sur chemin agricole et route goudronnée. On s'ennuie un peu par moment. Parcours trés roulant et deux descentes un peu techniques si on lâche les freins.

Le balisage et la sécurité
Pas de rubalise pour le balisage. Un petit temps d'adaptation pour repérer les flèches multicolores  sur le sol et ça ne pose plus de problème. Ça rend le parcours plus nature finalement sans les lanières de plastique accrochées aux arbres. Mais on loupe quelques changements de direction en angle droit aussi.

Les ravitos et l'ambiance
Deux ravitos bien garnis (sucré, salé, fromage, sirop, fruits secs). Musique et GO sympa. Le deuxième ravito nécessite de faire un aller retour de  500 m car il est commun aux autres circuits. Petite descente aller retour, rien de bien méchant. Pas de Go sur le parcours, pas de défi style "montée impossible" et manque un peu de passage technique pour s'amuser.

L'arrivée
Distance respectée. Si on exclu le détour pour le deuxiéme ravito. Jet d'eau à l'arrivée, barbecue, gaufres et une tombola. Photographe présent (et un drone vidéaste).

Conclusion
Accessible à tous, avec un minimum de condition physique. Pour les habituer des 35/45 kms avec des dénivelées de 1000 m, vous pouvez faire le 50 je pense. Très bon moment quand même, organisation au top, dommage que le circuit à été amputé de ses singles !


 On a aimé                                            
Les membres du Cyclo club de Saint-Jean de Rohrbach
L'organisation dans son ensemble
Les belles photos
Le balisage
Les ravitos
L'accueil
                                                                                                                                                
 On a moins aimé                           
Les monotraces plaisants… mais pas aussi nombreux qu'on nous l'avait fait espérer !
Parcours trop roulant

Couleur du 50 km : 
 - Critère technique
★★ - Critère distance (réelle)
 - Critère dénivelé positif (réel)

Le parcours : 
★★★★ - Difficulté technique adaptée au parcours choisi
★★★★★ - Difficulté physique adaptée au parcours choisi
★★★★ - Terrain et panorama
★★★★ - Côté ludique

L'organisation : 
★★★ - Information et inscription
★★★★★ - Ravitos et accueil
★★★ - Balisage et sécurité
★★★★★ - Tarif et bonus
afficher / masquer le détail des critères couleur et de notation

Si vous souhaitez vous aussi publier votre compte-rendu, utilisez ce formulaire.

Rando des Tilleuls (Corny le 24/04/16) : ne me dites pas que c'était la dernière ?

Organisateurs : La Muse à Vélo
Site internet : https://lamuseavelo.wordpress.com/
Email : lamuseavelo@hotmail.fr

Départ : Corny sur Moselle (57),
stade de football (nouveau),
dès 7h30

3 parcours VTT proposés : 25, 35 et  55 kms
Trace Nafix (le 50) : http://www.nafix.fr/traces/rando-corny-50km-3848-14845620-9-0.html
Etat du terrain : sec avec quelques passages « moelleux »
Météo : ensoleillé puis se couvrant en fin de rando
Températures : digne d'un début Mars, de 0° à 7° (glagla !)

Tarif payé : 5 euros


La présentation des organisateurs sur Nafix VTT Lorraine 
Comme chaque année de nouveaux chemins, parking, accueil café, lavage vélo, tombola, le dernier ravito aux saveurs du terroir. Info supplémentaire : le 25 km 500 de D+, le 35 km 800D+ et le 55 km 1200, en fonction de l’état terrain, samedi nous choisirons de couper certaines parties le 55 serait plus prêt de 50.


 Le compte-rendu du 50 km par Phil3                         
(Phil3 : membre de l'équipe officielle de potes C-SPORT - Accro aux 24h des crapauds. C'est grave docteur ? - Roule 100% pour le fun, pas plus !)

Après une année sans (blessure d'un pilier de l'organisation), la rando des Tilleuls est de retour en 2016. L'organisation d'une rando demande un investissement humain important, souvent orchestré par une poignée de passionnés. Ici les chefs d'orchestre de la rando sont deux seniors qui peuvent s'appuyer sur plus d'une quarantaine de bénévoles. 19 ans qu'ils l'organisent cette rando. Je comprends l'investissement personnel réalisé depuis ces nombreuses années pour les démarches administratives, les parcours à définir, à baliser, la logistique des ravitos, la sécurité, etc.... Maintenant, ayant atteint l'age de la sagesse, ils aimeraient bien passer le relais. Voilà pour l'info !

Le départ
Inscription ultra-rapide à 8h00 auprès de la gente féminine souriante. Je donne mon nom, celui de mon club de potes et mes Z'euros à la dame.

En échange, j'ai le droit au ticket pour la tombola ainsi qu'au numéro de tél en cas d'urgence.

Un coup d’œil rapide à la carte couleur sur format A3 des différents parcours et c'est parti !



Le parcours
Très, très variable ! Nous passons par de belles monotraces sur le secteur de la Croix-Saint-Clément jusqu'au premier ravitaillement. C'est bon ça !

Nous nous dirigeons ensuite vers Rezonville. Avant d'atteindre le deuxième ravitaillement, nous sommes sur 6 km de lignes droites sur chemins blancs taillés plus pour un Gravel que pour un VTT, le tout bien exposé au vent frais.

Changement d'ambiance ensuite, sur la terre de Gorze la Vierge dorée nous regarde descendre cette sage serpentine à virages serrés. Il m'est toujours sympathique de traverser ce village chargé d'histoire. Autre descente très intéressante à virages serrés, plus technique cette fois, celle située juste au dessus de la chapelle Saint-Clément. C'est encore bon ça !


Ambiance Gravel à nouveau sur les hauteurs de la forêt du Graouilly avant de rejoindre le troisième ravitaillement au col de Rudemont où nous en ferons le tour avec, au passage, un beau point de vue sur le Rupt de Mad partiellement ensoleillé. Une monotrace nous ramène sur le GR5 aux abords de Novéant puis sur Corny par l'ancien canal de la Moselle.


Le balisage et la sécurité
Beau balisage !

Pancartes rouges bien visibles placées régulièrement, panneaux jaunes indiquant les séparations de parcours, rubalise en rappel ou en interdiction de passage, sens interdits en nombre et indication des dangers.

GO aux principales intersections dangereuses. Nickel !



Les ravitos et l'ambiance
Trois ravitos bien placés sur le parcours. Tables bien garnies, accueil des plus sympathiques.

Au 3ème, déguisement léger des bénévoles et dégustation de vin blanc du Domaine les Béliers à Ancy/Moselle afin d'avoir la fougue de l'animal pour rentrer.

Fuseau lorrain en accompagnement. Pas belle la vie ?


L'arrivée
48 km au compteur et 915m de D+ (application Strava). Les organisateurs avaient annoncé sur Nafix un 55 km éventuellement ramené à 50 km.

Après un passage sur le beau stand Loisibike et à la tombola, le ciel menace maintenant. La température hivernale ambiante n'incite pas à s'attarder. Au fait, le vélo est resté propre aujourd'hui. Bien !

Conclusion
Allez, soyons optimiste : « On se dit à l'an prochain pour la 20ème édition des Tilleuls ! »




 Le compte-rendu du 50 km par besttoph                         
(besttoph : pratique la rando sportive au sein du VTT Blénod)

Il fait très frais ce matin en ce dimanche d'avril, des gelées matinales, il a même fallu gratter le pare brise au départ de la maison à 7h00.

Le départ
Arrivé a Corny à 7h30 par L' A31, nous n'avons pas vu de signalisation en ville pour trouver le lieu du départ. Après plusieurs demi-tours dans des lotissements nous trouvons enfin le stade où ce trouve le départ. Les inscriptions sont faites rapidement, un café nous est offert ainsi qu'un ticket de tombola.

Le parcours
Nous sommes inscrits sur le 55 km. Le départ s'effectue le long de la Moselle avant de commencer à monter en foret ou la nous attend de belles montées qui nous mettent tout de suite en jambes. Les 15 premiers kilomètres sont plutôt techniques et ludiques surtout dans le secteur de la croix Saint Clément. Des singles vraiment sympa, des oups et des pipafs sont présents. Ensuite le parcours devient beaucoup plus roulant même si de belles montées nous attendent et certaines descentes assez techniques. Nous traversons des grandes pleines sur des chemins blancs, des passages routiers et des chemins agricoles et ceci sur une vingtaine de kilomètres.

Le parcours redevient un peu plus intéressant sur la fin après le dernier ravitaillement situé au 37 km. Nous retrouvons quelques singles mais rien de très ludique quand même. Mais je tiens à signaler que la grosse surprise positive reste un terrain très sec malgré les averses de la vielle.

Le balisage et la sécurité
Pas de problème de balisage, des flèches oranges étaient bien visibles, des panneaux sens interdit  si on se trompait aux intersections et des rappels de ru-balise étaient présent après chaque changement de cap et dans les longues lignes droites.

Les ravitos et l'ambiance
Les ravitos étaient très classiques (salé sucré mais rien de chaud), au dernier  des dames très charmantes nous ont proposé un vin de Moselle .


L'arrivée
L'arrivée se fait sans encombre , inscrit sur le 55 km annoncé avec 1 200 m de D+ , on fini avec 47 km et 1 100 m de dénivelé.

Conclusion
Une rando plutôt sympa, un peu déçu par le parcours, car connaissant un peu le secteur je pense que les organisateurs avaient de quoi nous faire passer par des chemins beaucoup plus sympa surtout sur les hauteurs d'Arnaville où les singles ludiques sont à profusion.


 Le compte-rendu du 50 km par Dams480                          
(article publié sur le forum Vélovert 57)

Un petit CR de la rando de Corny ce matin.
(j'ai suivi la structure d'un CR Randonnées VTT en Lorraine, et c'est pas pour rien !)

Le départ
D'abord, pour l'anecdote, gratter le pare-brise de la voiture un 24 avril pour partir en rando, c'est moche ! Encore une fois pessimiste sur mon temps de trajet, je suis sur place à 7h00. Ancien résident de Corny, je me suis rendu directement au stade, je n'ai pas fait attention s'il y avait des indications menant au parking, d'ailleurs j'étais sur le parking des GO.

Arrivé avant les GO des inscriptions, qu'à cela ne tienne, on me propose un café et brioche / quatre-quarts en attendant 7h30. D'autres lève-tôt commencent à arriver mais cette affluence groupée est bien digérée par les inscriptions, il y avait 6 ou 7 GO pour cela. Inscrit au 55 km pour 5€, billet de tombola inclus, OK sympa. On me donne également un coupon avec numéros à contacter si problème. Il y avait un plan affichant les 3 parcours, assez clair même si pas très grand, pas de profil de dénivelé, tant pis. En partenaire, Loisibkie était présent avec possibilité d'essayer des VAE
Une fois lancé, les 3 degrés se font bien sentir, surtout au bout des doigts, malgré des gants longs (fins).


Le parcours
On a eu de la chance aujourd'hui, avec cette belle semaine, et une météo du weekend clémente par rapport aux prévisions, le terrain est sec dans l'ensemble, et quel plaisir ! Ayant vu que l'on traversait le pont de Corny vers Novéant pour débuter, je ne suis pas vraiment le balisage dans Corny et file enjamber la Moselle. Ensuite on monte sur les hauteurs de Novéant, puis vers Dornot par du chemin large le long des vignes, on profite de la vue dégagée et du soleil, top !


Après un bon raidar, on se retrouve assez vite à la Croix Saint Clément, et de là part un petit single sympa, ludique, et que l'on avait emprunté en sens inverse à la rando de Montigny 2015. Le premier ravito arrive assez vite, 10 km au compteur pour moi. Après ce ravito, encore du single très sympa, des bosses, ça serpente partout, un régal.

Par contre, une fois qu'on débouche sur le plateau près de Rezonville, c'est tout de suite moins marrant, en gros on traverse le plateau en chemin de champ, vent froid venant de la droite, ça roule bien, mais no fun. Puis un bout de route et second ravito, à la sortie de Gorze vers Chambley, 25km au compteur.

On passera ensuite par la Vierge juste au dessus de Gorze puis la descente par les épingles régale, que c'est bon! Une boucle spécifique au 55, plutôt roulante, et on rejoint le 35, ça envoie sur ces chemins secs, encore relativement roulants.

3ème ravito à 40km puis ça boucle rapidement vers l'arrivée, une simple formalité avec encore une super vue sur la vallée, et un single rapide pour finir dans Novéant. Retour cyclo jusqu'au point de départ. Je finis avec 50km au compteur, pas d'idée du D+, mon Strava a buggé.

En global, j'ai trouvé le parcours plutôt roulant, avec néanmoins des singles très sympas et assez longs, quelques bonnes grimpettes et des descentes vraiment chouettes.


Le balisage et sécurité
Comparé à Terville la semaine dernière, ce balisage c'est du caviar! Tout en petits panneaux oranges visibles et rubalise de rappel régulièrement, panneaux "sens interdit" aux croisements pour vraiment ne pas se tromper. Certaines fois vu un peu tard, mais pas une seule erreur ce matin. Les bifurcations 25-35-55 sont bien indiquées également, sur des panneaux jaunes.
Des affiches d'avertissement pour la sécurité, bien placées et visibles, qui annoncent un virage caché ou délicat, une descente, des racines... vraiment bien
Les traversées de routes sont sécurisées par des GO, encore un bon point


Les ravitos et l'ambiance
Les GO sont sympas du début à la fin, sur tous les ravitos, malgré ce froid inhabituel, ils en rigolent et tant mieux. 

Les ravitos sont bien achalandés, abricots secs, banane, pain d'épices, pâtes de fruit, barre de céréales, fromage, fuseau lorrain, et bonus au dernier ravito, du pinot gris d'Ancy, cette fois je me suis laissé tenter, vu le profil global et la distance restante, pas trop de risque.




L'arrivée
Une fois de retour au stade, on regarde les résultats de la tombola, buvette possible, vu l'état de propreté de mon vélo, j'ai même pas cherché de tuyaux de lavage.

Conclusion
J'ai passé une bonne matinée en nature, je suis rentré tôt, et propre ! Des bons singles, et un rythme global rapide, le parcours de cette rando des Tilleuls était plus physique dans mes souvenirs de 2010-2011, mais je voulais changer après 4 années à Koenigsmacker.



 Le compte-rendu du 50 km par Mika                          
(Mika: membre du club ASMSQ, roule principalement en enduro et un peu en XC dans les coins d'Arnaville, entretient également les singles du coin)

Rando aux pieds de la maison, je pouvais pas la louper, déjà fait 2 fois auparavant, et je me souvenait qu'il y avait de beaux lots pour la tombola.

Le départ
Accès en vélo au départ à 7h30 pour rejoindre des amis. J'ai effectivement remarqué quelques porte-velos qui cherchaient le parking le long de la Moselle. Pas trop de monde aux inscriptions, je trouve bien d'ouvrir tôt ça permet d'étaler un peu tout le monde et d’éviter les départs en masse. Il fait froid mais le soleil réchauffe la motivation. Inscrit sur le 55km, faut bien faire un peu de bornes avant les crapauds. Je regarde le plan et je vois les lignes droites hors forets vers rezonville... J'ai bien fait de pas prendre le vélo d'enduro

Le parcours
1ére partie top, je connais par cœur mais l’enchaînement des singles proposés est intéressant jusqu'au ravito. 2eme partie très roulante jusqu'a Gorze... (je préfère le technique mais bon il en faut pour tout le monde). 3eme partie, après la descente de la vierge et la longue montée qui suit, découverte d'un petit single en S qui redescend jusque Gorze, dommage qu'il n'a pas été plus nettoyé, le single est à moitié refermé par les branches. On passe ensuite sur le balcon d'Arnaville pour finir par le tour du Rudemont que j'affectionne et retour au départ.

Le balisage et sécurité
Bravo pour les pancartes, bien efficace. J'ai juste rappeler 2 randonneurs qui s’égaraient sur un autre single proche de la croix St-Clem. En même temps avec tout les croisement de singles à ancy, ca va vite à louper une rubalise si on a la tête dans le guidon.

Les ravitos et l'ambiance
Bénévoles sympa, café et gâteaux au départ, ravito copieux. 2 verres de vin au dernier ravito pour rajouter de la difficulté technique pour la fin de parcours, impec.

L'arrivée
Moins de km et de D+ que prévu, je reste un peu sur ma faim. résultat tombola (je suis pas dedans, sniff). Je serai bien resté boire une bière au soleil mais j'ai peur d'avoir trop froid pour repartir en velo après, donc retour direct.

Conclusion
Un peu déçu par le parcours car trop roulant à mon gout, mais il en faut pour tout le monde. (Je préférai moins de km mais plus technique). Dommage qu'il y ai beaucoup de manifestations ce jour là en même temps (autres randos + CDL), il y a de ce fait moins de participants.


La vidéo de Messin Mais Oui
Le site : http://www.messinmaisoui.org/


 On a aimé                                            
Les parcours qui ne se croisent que très rarement (contrairement à la Marbichonne par exemple !), ça évite les bouchons
Les ravitos et pour certains... le p'tit coup d'blanc (à consommer avec modération)
Les belles monotraces sur la Croix-Saint-Clément
La tombola (même si on repart bredouille)
Les points de vue (Gorze et Arnaville)
Le photographe (les photos sont ici)
Les descentes en virages serrés
Les 15 premiers kilomètres
Les passages ensoleillés !
Le balisage et la sécurité

                                                                                                                                                
 On a moins aimé                           
Le manque de technique (malgré le choix existant)
Les 2/3 de parcours beaucoup trop roulant
Le retour des températures hivernales !
Le 55 km qui a rétréci au lavage
Les passages pour Gravel


Couleur du 50 km : 
★★ - Critère technique
★★ - Critère distance (réelle)
★★ - Critère dénivelé positif (réel)

Le parcours : 
★★★★★ - Difficulté technique adaptée au parcours choisi
★★★ - Difficulté physique adaptée au parcours choisi
★★★★★ - Terrain et panorama
★★★★★ - Côté ludique

L'organisation : 
★★★ - Information et inscription
★★★ - Ravitos et accueil
★★★ - Balisage et sécurité
★★★★★ - Tarif et bonus
afficher / masquer le détail des critères couleur et de notation

Si vous souhaitez vous aussi publier votre compte-rendu, utilisez ce formulaire.


***

Les commentaires des organisateurs reçus par mail

Merci pour vos CR et vos photos.

Pour info, concernant le tracé du 50km :
A l'origine nous devions rentrer dans la forêt entre Rezonville et Gorze mais un changement de statut de cette forêt (elle est devenue primaire) donc aucune intervention de l'homme sur le beau vallon du fond, plus l'activité tir a l'arc, nous ont obligé de passer sur le plateau et à emprunter le macadam jusqu'au ravito 2.

Sur les singles du Rudemont, nous sommes ici sur une pelouse calcaire Natura 2000. Les vélos sont autorisés que sur les grands chemins, les singles uniquement pour les marcheurs !

Quand au "plus beau single du Monde", retour 4 chemins celui-ci est interdit aux randos organisées même au marcheurs, il y a 4 ans nous étions en dehors des clous!

Sportivement,

Jean-Michel - La Muse à Vélo

Rando des Sept Bosses (Messancy le 24/04/2016) : sangria pour les survivants de la dernière descente

Organisateurs : Ecole du Foyer à Messancy 
Site internet : www.vttmessancy.be
Email : info@ecolelefoyer.be

Départ : Messancy (BE),
Rue des Chasseurs ardennais 18, de 8h00 à 11h00 selon parcours

6 parcours VTT proposés : 25, 35, 45, 60, 80 et 100 km

Etat du terrain : sec puis plus gras
Météo : soleil puis couvert
Températures : 0 à 7°

Tarif : de 3 à 6 euros selon les parcours



La présentation des organisateurs sur Nafix VTT Lorraine 
1 à 5 ravitaillements (sangria aux Sept Bosses), Bike Wash, assistance, douche, petite restauration, bar, nombreux singletrack descendants, randonnée groupée et encadrée à 10h pour les enfants de 8
ans et + (10 à 25 km)


 Le compte-rendu du 45 km par ed54                        

Température hivernale ce matin, c'est gelé mais déjà 5 voitures à 7h30 devant moi à 5 km du départ. Les 7 bosses sont un grand classique très prisé.

Le départ
Des panneaux nous amènent au départ sans difficulté et il y a pas mal de possibilités pour se garer dans les rues voisines. 4 euros pour 3 ravitaillements et une plaque de cadre c'est très correct.

Un grand plan pour les multiples parcours est présent, plan que l'on peut consulter avec un café et brioche de bienvenue.


Le parcours
Apres quelque minutes on est tout de suite dans le bain, avec un 1er single en montée, le terrain est plutôt sec et bien agréable, on enchaîne les monotraces jusqu'au 1er ravitaillement. La 2eme partie nous fait repartir sur l'autre versant de la vallée avec un très gros dénivelé où s’enchaîne de nombreux singles ludiques et quelques passages techniques  jusqu'au saut du 2eme ravitaillement avec un  photographe qui est là pour immortaliser une éventuelle gamelle ! (les photos sont à découvrir ici)

A partir de là, le terrain devient bien plus gras sur quelque km mais tout passe sur le velo, on continue sur des singles ludiques et de grosses bosses qui usent bien. On approche de la fameuse dernière descente optionnelle avec une succession de murs bien raides un GO est présent pour nous alerter. Tous les arbres offrent une protection en cas de chute et le terrain avais été bâché pour rester sec, énorme travaille de l'organisation et bien sûr le photographe qui guette la chute, ce passage est facilement accessible au public et sert de dernier ravitaillement

Le balisage et la sécurité
Panneaux pour les séparations de parcours, chaux et flèches au sol pour le reste, le balisage est très bien maîtrisé, les difficultés techniques sont mise en avant, aucune surprise et tout est bien anticipé, manque juste des GO à quelque croisements.

Les ravitos et l'ambiance
Sur les 3 ravitaillements les bénévoles sont déguisés et accueillants. Au 2eme il y a de l'Orval, et au 3eme si on survit à la descente, c'est l’apéro avec du salé et de la sangria heureusement l'arrivée est proche.

L'arrivée
47,6 km 1100 D+, température hivernale qui ne me fait pas rester à l'arrivée.

Conclusion
Parcours ludique mais aussi exigeant.


 On a aimé                                            
la protection digne d'une DH de la dernière descente
le dernier ravitaillement apéro
les singles ludiques
les photographes
le prix
                                                                                                                                                
 On a moins aimé                           
La Belgique c'est pas si plat !
La température hivernale ...


Couleur du 47 km : 
★★ - Critère technique
★★ - Critère distance (réelle)
★★ - Critère dénivelé positif (réel)


Le parcours : 
★★★ - Difficulté technique adaptée au parcours choisi
★★★ - Difficulté physique adaptée au parcours choisi
★★★ - Terrain et panorama
★★★ - Côté ludique

L'organisation : 
★★★★★ - Information et inscription
★★★ - Ravitos et accueil
★★★ - Balisage et sécurité
★★★ - Tarif et bonus
afficher / masquer le détail des critères couleur et de notation

Si vous souhaitez vous aussi publier votre compte-rendu, utilisez ce formulaire.