dimanche 14 avril 2019

Rando de Borémont (Champ-le-Duc le 14/04/19) : les Vosges qui se méritent

Organisateurs : AMICALE CYCLO DES HAUTES VOSGES
Site internet : http://ac-htesvosges.ffct.org/topic/index.html
Email : christophe.durand083@orange.fr

Départ : Champ-le-Duc (88),
Zone Artisanale de Borémont,
dès 8h00

3 parcours VTT proposés : 20, 30 et 40 km
Trace sur Nafix : le 31 ici



Météo : brume puis soleil
Températures : -1° vers 8h00, 9° en fin de matinée
Etat du terrain : généralement sec avec quelques zones boueuses

Tarif : 6 euros



 Le compte-rendu du 31 km (990 m de D+) par Zovf                         
(Zovf : 47 ans, "randonneur du dimanche", 23 randos en 2018, adepte des 35 km, aime les parcours ludiques et variés, avec du dénivelé, un peu de technique mais pas trop, apprécie également les beaux panoramas et notre patrimoine historique.)

Pour ma 5eme rando de l'année, ce matin direction Champ-le-Duc dans les Vosges, commune toute proche de Bruyères, dans la vallée de la Vologne, à l'entrée d'un vallon où coule le ruisseau de Lizerne (source Wikipédia).

C'est une rando toute jeune (2eme édition) et une première fois pour ma part. L'an passé c'est goupl qui avait le compte-rendu 2018, plutôt positif et encourageant.


Le départ
Je n'avais pas noté les coordonnées GPS indiquées sur Nafix par les organisateurs, j'aurai dû : en ville aucun panneau signalant l’événement, j’arrive à un carrefour, un peu perdu, j'aperçois une voiture avec 2 VTT l'arrière, je les suis.

En fait, c'était tout simple : "à côté du Leclerc de Bruyères" 😊.

le plan des parcours visible au 1er ravito
Il est 7h50, suivant les conseils d'un GO fluo sympa, je m'engage sur un parking herbeux.

Ce matin c'est "winter is coming" 😀, il fait -1° : on s'habille donc comme un "nordien" , la peau de bête en moins !

Sous deux chapiteaux, les GO sont prêts pour accueillir les participants.

Je ne vois pas de grand plan présentant les parcours, les dénivelés sont pas contre indiqués sur le bulletin d'inscription : 780 pour le 30 km, on verra que c'est très sous-estimé.

Contre la somme de 6 euros, on nous remet une une petite plaque de cadre numérotée qu'il faudra rendre à l'arrivée (ça sert surtout pour le pointage aux ravitos et à l'arrivée). D'autres GO féminins sont préposés au p'tit déj. (café + brioche).

8h04 sur le vélo ... ça caille !


Le parcours
Le parcours ? En 3 mots : "ah les salauds" ! 😁😁😁

Un parcours roulant mais très (trop ?) physique, on est pas loin des 1 000 m de D+ pour 31 km, bien plus que les 780 m de D+ annoncés

On commence par 4,5 km de montée quasiment sans interruption, ce qui a le mérite de nous réchauffer. Arrivée "tout en haut", bonne idée, on nous dirige vers un joli point de vue sur la vallée, un peu gâché par la brume qui n'a pas encore été chassée par le soleil.

Ensuite jusqu'au second ravito (au 18 eme km), c'est une succession de descentes et de remontées : les montées se font majoritairement sur chemin large, comme les descentes.

Bien que le terrain soit généralement sec (hormis quelques points boueux en seconde partie de parcours), les descentes sur chemin larges peuvent surprendre à cause d'un terrain très sablonneux et caillouteux où on peut vite perdre de l’adhérence, voir même l'équilibre. Il est préférable de ne pas trop freiner pour conserver une certaine vitesse.

La dernière partie de parcours après le second ravito offre un visage différent, plus varié (avec un peu de singles) et surtout moins physique (malgré quelques petites côtes résiduelles).


4,5 km de montée, ça réchauffe (il fait -1°)

première descente, il y en aura beaucoup d'autres

bonne idée que de nous orienter vers ce joli point de vue sur la vallée,
un peu gâché par le brume matinale

les montées ne se font pas toutes sur du chemin large tranquille

un peu de chemin classique entre une montée et une descente

il faut être vigilant dans certaines descentes sablonneuses et caillouteuses,
où sur un sol parfois friable on peut perdre de l’adhérence

on souffle en peu (mais pas trop longtemps !)

le terrain est généralement sec, hormis quelques rares zones boueuses comme ici

on prend un peu de vitesse ... avant la prochaine descente ou montée

à flanc de colline, un single en peu technique
sur la photo on ne voit pas très bien le single, dans la réalité non plus 😁

... et ça remonte ...

petit pont en bois en fin de parcours



Le balisage et la sécurité
Balisage de bonne facture réalisé uniquement avec du plâtre au sol.

Malheureusement en fin de parcours le balisage est victime de malveillance, "sabotage !" comme nous disent les GO qui, arrivés avec leur véhicule, renouvellent le fléchage au sol tout en orientant et informant les participants, certains VTTistes étant partis dans une mauvaise direction.

Côté sécurité, rien hormis un panneau signalant une intersection routière.



suivez les flèches


Les ravitos et l'ambiance
2 ravitos sur le 31 bien situés au 11eme et 18eme km : servis par des GO sympathiques (c'est l'ADN de cette rando 😉), les ravitos sont corrects, avec du sucré, du salé et arrosés des habituels sirops.

On peut également consulter le plan des parcours.

Au menu :
- orange
- pomme
- abricots sec (bien goutteux)
- figue
- banane séchée et fruits "apéro"
- chocolat
- saucisson
- pain
- fromage


au premier ravito on parle beaucoup dénivelé ...


... au second aussi 😁


L'arrivée
31 km et 990 m de D+ : c'était assurément un parcours physique. Du monde à l'arrivée, je discute dénivelé avec l’organisateur. Le vélo n'est pas très sale, je ne cherche pas le jet d'eau et ne sais pas s'il y en avait bien un.




Conclusion
Côté parcours, c'était très (trop ?) physique comme on l'a dit, agrémenté de descentes "sablonneuses et caillouteuses" pour le côté technique. Pour le ludique, c'est vrai qu'on aurait aimé un peu plus de singles descendants.

Côté organisation, on ne peut pas s’empêcher de comparer cette "rando à 6 euros" avec Marbache (la semaine dernière) et "Ramber" (la semaine prochaine). Pour le même prix de 6 euros, ces 2 "références régionales" affichent en effet un rapport prix / prestations bien meilleur : affiche, site internet complet, info complète au départ, ravitos très généreux, photographe, lot, douches ...).

Nul doute que les organisateurs sauront tenir compte de nos articles pour améliorer leur événement 😉.


un parcours qui épouse le massif forestier

un parcours physique


La synthèse

La Roche des Poires séchées,
promontoire de conglomérat
et support de la croix Thomas
 😊 On a aimé                                            
Le point de vue sur la vallée
Les descentes "Rock'n Roll"
Le terrain généralement sec
Le côté physique
Les Vosges
L’accueil                                                                                                                                            
 😕 On a moins aimé                           
Le "sabotage" (dont a été victime le balisage)
Le lieu de départ pas facile à trouver
Le froid polaire un début de matinée
L'écart de dénivelé annoncé/réel
Le rapport prix/prestations
Très peu d'info sur Nafix
La sécurité un peu light
Trop physique ?
Pas d'affiche


Couleur du 31 km
 - Critère technique
★★ - Critère distance (réelle)
 - Critère dénivelé positif (réel)

Le parcours : 
★★★ - Difficulté technique adaptée au parcours choisi
★★★★★ - Difficulté physique adaptée au parcours choisi
★★★ - Terrain et panorama
★★★★ - Côté ludique

L'organisation : 
★★★★★ - Information et inscription
★★★★★ - Ravitos et accueil
★★★ - Balisage et sécurité
★★ - Tarif et bonus
afficher / masquer le détail des critères couleur et de notation

Si vous souhaitez vous aussi publier votre compte-rendu, utilisez ce formulaire.


***

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire