dimanche 7 juillet 2019

La Valéran (Ligny-en-Barrois le 07/07/19) : copié collé

Organisateurs : Les Baroudeurs de Ligny
Facebook : https://www.facebook.com/LesBaroudeursDeLigny/
Page dédiée : https://www.facebook.com/LaValeran/
Email : lavaleran@gmail.com

Départ : Ligny-en-Barrois (55),
salle Jean-Barbier (près de la piscine),
dès 8h00

4 parcours VTT proposés : 25, 35, 45 et 55 km

Météo : soleil voilé
Températures : 16° vers 8h00, 23° en fin de matinée
Etat du terrain : sec, dur

Tarif : 5 euros



La présentation des organisateurs sur Nafix VTT Lorraine 
13e édition de La Valéran 
• Parcours VTT : 25 km (350 D+), 35 km (550 D+), 45 (750 D+) et 55 km (950 D+). Départ libre de 8 h à 10 h pour les 25 et 35 km.  9 h maxi pour le 55 km, 9 h 30 maxi pour le 45 km.
• Parcours pédestres : 6, 11, 16 et 21 km. Départ libre de 8 h à 10 h pour 6 et 11 km. 8 h à 9 h pour 16 et 21 km. 
• Marche nordique : 11, 16 et 21 km. Départ groupé et accompagné à 9 h pour les 11 et 16 km. 8 h 30 pour le 21 km.
Initiation marche nordique gratuite à partir de 11 h 30 sur le site départ/arrivée.

Parcours marche et VTT séparés. Parcours VTT à 90 % en forêt. Parcours pédestre mixte forêt / chemins larges, beaux paysages. Ravitaillement sur tous les parcours. Lavage vélo.
Buvette et restauration sur place. 


 Le compte-rendu de 35 km (??? m de D+) par Zovf                         
(Zovf : "randonneur du dimanche", 23 randos en 2018, adepte des 35 km, aime les parcours ludiques et variés, avec un peu de dénivelé, un peu de technique mais pas trop, apprécie également les beaux panoramas et notre patrimoine historique.)

Pour ma 19eme rando de l'année, ce matin direction Ligny-en-Barrois, commune de 4 200 habitants située dans le sud du département de la Meuse, au croisement de l'Ornain et de la route nationale 4 qui relie Paris à Strasbourg (source Wikipédia).

La rando avait signée un retour gagnant l'an passé (voir le compte-rendu 2018) : rando bien organisée (plaque de cadre, bracelet, balisage, humour, sécurité, ravito ...) et proposant un parcours, certes pas très physique, mais dynamique, ludique et adaptatif avec des zones techniques optionnelles permettant de s'adapter aux capacités et aux envies de tous.

Et en prime, une rando organisée début juillet lorsque l’agenda des randos en Lorraine n'est plus très chargé ...


Le départ
Par l’autoroute presque déserte à cette heure matinale, j'arrive rapidement à Ligny lové au fond d'une cuvette entourée de zones boisées.

Le grand parking à proximité du départ est libre, des GO arrivent pour gérer le stationnement.

L'inscription est rapide, 5 euros et on nous remet une plaque de cadre plastifiée ainsi qu'un bracelet rose fluo avec 2 numéros d'urgence.

Un morceau de brioche dans la bouche, on peut consulter les plans en couleurs avec les dénivelés, regroupés autour d'un message "N'oubliez pas de photographier le plan des parcours avant de partir !" 😉.

7h43, il fait bon (16°), le soleil est un peu voilé, je m'élance avec André, mon binôme de la semaine dernière que j'avais perdu en fin de rando de Flavigny-sur-Moselle.


le plan du 35 qui semble très proche de celui de l'an passé

la plaque de cadre plastifiée

le bracelet avec 2 numéros d'urgence


Le parcours
A quelques mots prêts, je pourrais reprendre le texte du compte-rendu de l'an passé 😊. En effet le parcours de ce matin est un copié collé de celui celui de l'année dernière, avec quelques petites différences notamment dans la phase comprise entre la fin de montée sur bitume et le premier passage au ravito :

On quitte la ville par le long du canal, phase bucolique et d'échauffement, entrecoupée par quelques petits passages sur chemins et singles bien agréables.

Ensuite, c'est la première grosse montée de la matinée, sur bitume. Arrivé en haut, on se dit que, comme l'an passé, on va redescendre sur de nombreux singles ludiques ... "et ben non" 😕 ! On reste sur des chemins larges, alors que le 45 lui profite de quelques passages ludiques qu'on avait pourtant fait l'an passé sur le 35 😕. On arrive assez vite au ravito, un GO m'explique que le parcours a dû être modifié à cause de nombreuses coupes mais aussi des chenilles urticantes.

La suite est heureusement beaucoup plus ludique et on retrouve certains passages très joueurs avec bonheur 😁. On termine cette phase par la deuxième montée de la matinée, sur chemin blanc, avant de repasser au ravito pour la seconde et dernière fois.

La descente est très ludique avec de nombreux singles avant de retrouver la canal. Là un dernier single vaut le (petit) détour (optionnel, il y a de nombreuses options "facile ou technique" sur le parcours), avant de retrouver le canal et la ville de Ligny, qu'on traverse.

Et comme l'an passé, si on suit le balisage, on loupe la Tour Valéran qui vaut pourtant elle aussi le détour, d'autant qu'elle a donné son nom à la rando ! Avec André, on ne se fait pas prier 😉.


départ bucolique et d'échauffement le long du canal, partiellement sur chemins ou piste cyclable

quelques chemins larges et singles

avant de retrouver la fameuse montée sur bitume

la suite est très roulante et beaucoup moins ludique que l'an passé,
la faute selon un GO "à de la coupe et aux chenilles urticantes"

on arrive très (trop) vite au ravito

heureusement la suite est beaucoup plus ludique

miam 😁 !

zone de singles caillouteux et racineux, un peu technique, surtout très ludique !

festival de singles

petite bosse

on quitte la zone ludique sur chemin blanc

on est prévenu 😀

on entame la seconde grosse montée de la matinée

cette descente est superbe, très joueuse

les singles toujours nombreux

des belles zones de slalom

le dernier single est optionnel et vaut le (petit) détour

on traverse le centre ville

comme l'an passé, il faut suivre les panneaux en ville pour voir la Tour Valéran,
c'est dommage que le balisage ne nous y emmène pas (même sur option)


fin de parcours par le jardin des Luxembourg


Le balisage et la sécurité
Balisage de très grande qualité composé de :

- de panneaux rouges pour les directions à prendre

- de rubalise de chantier pour la confirmation ou pour sécuriser/interdire un accès

- de peinture à la bombe, bien utile en ville

- de panneaux spécifiques pour avertir avant une descente ou prévenir (de manière humoristique) avant une belle montée

- sans compter la présence de nombreux GO bleus en début et fin de parcours (65 bénévoles en totu !), GO qui indiquent les directions à prendre ou sécurisent certaines intersections routières dangereuses.





Les ravitos et l'ambiance
Un ravito principal où l'on passe 2 fois sur le 35, bien situé sur le parcours (au 14eme et 24eme km), servi par des GO accueillants et bien garni en sucré en salé, plutôt sucré au premier passage, plutôt salé et typé "apéro" au second passage.

Au menu :
- gâteaux apéro
- pâte de fruits
- chocolat noir
- raisins secs
- cacahuètes
- saucisson
- bretzels
- brioche
- banane
- gâteau
- tucs
...

Le tout arrosé des habituels sirops "rouge et vert" ...


premier passage, "devant"

second passage, "derrière"

second passage typé "apéro"


L'arrivée
Presque 36 km à l'arrivée, pour 505 m de D+, boissons au sirop à l'eau à l'arrivée, tandis qu'une petite sono essaye de mettre un peu d'ambiance à côté de la buvette. Le point de lavage est peu fréquenté, les vélos étant juste un peu poussiéreux.

Un stand "Harmonie mutuelle" propose gratuitement des kits tir-tiques avec une brochure et un petit flacon pour y déposer la tique et adresser le tout à l'INRA qui travaille sur la maladie de Lyme.

Avant de repartir, je discute avec Hervé (auteur du blog http://rvtt-51.blogspot.com/) qui me fait part des ses impressions, très proches des miennes, espérant aussi que les parcours des prochaines éditions change un peu de secteur, en revenant pourquoi pas sur un secteur qui était exploité il y a quelques années.


un parcours quasi identique à celui de l'an passé

505 m de D+ à l'arrivée, avec 2 grosses montées (la première sur bitume, la seconde sur chemin blanc)

au stand Harmonie mutuelle on nous propose gratuitement un kit tir-tiques ...

kit tir-tiques remis avec une brochure et un flacon permettant d'adresser la bestiole à l'INRA pour recherches


Conclusion
Une belle matinée de sport dans la Meuse avec :
- une organisation au top (info au départ, plaque de cadre, bracelet, nombreux GO, ravito bien garni, balisage, sécurité, humour ...)
- côté parcours, quasiment un copié collé avec l'an passé (hormis la partie décevante entre la montée sur bitume et le premier ravito), c'est varié, ludique, rythmé, pas trop physique, plus ou moins technique selon les options choisies.

A lire également le compte-rendu d'Hervé publié sur son blog RVtt-51 :
La Valéran 2019 : comme un air de déjà vu


(pour les amoureux du patrimoine 😉)
dans le parc jouxtant le grand parking, un monument aux morts avec un inhabituel soldat gisant 


La synthèse

 😊 On a aimé                                            
Le bracelet avec numéros d'urgence
Le parcours dynamique et ludique
Les options "facile / technique"
Pouvoir parti avant 8h00
Les nombreux GO (65 !)
L’organisation générale
Une rando début juillet
Les nombreux singles
La plaque de cadre
Le kit tir-tiques
Le terrain sec
Le balisage
L'humour
Le soleil
                                                                                                                                                
 😕 On a moins aimé                           
La partie trop roulante entre la montée bitumée et le premier ravito
Pas de passage optionnel pour découvrir la Tour Valéran
Le début et la fin du parcours "VTC" (départ en ville)
Le dénivelé trop modéré ?

Couleur du 35 km
 - Critère technique
★★ - Critère distance (réelle)
 - Critère dénivelé positif (réel)

Le parcours : 
★★★ - Difficulté technique adaptée au parcours choisi
★★★★★ - Difficulté physique adaptée au parcours choisi
★★★ - Terrain et panorama
★★★ - Côté ludique

L'organisation : 
★★★ - Information et inscription
★★★ - Ravitos et accueil
★★★ - Balisage et sécurité
★★★★★ - Tarif et bonus
afficher / masquer le détail des critères couleur et de notation

Si vous souhaitez vous aussi publier votre compte-rendu, utilisez ce formulaire.


***

Les commentaires des organisateurs postés sur Facebook

Bonjour Fabrice,

Merci pour ces comptes-rendus et pour votre longue liste de points positifs.

Pour le négatif, je dirais que pour avoir plus de dénivelé et plus de technique c'est le 45 qu'il aurait fallu faire.

Nous constatons des différentes de niveaux très importantes chez les randonneurs qui choisissent le parcours 35 km, différences encore accrues depuis l'arrivée des VTT AE avec des néophytes qui profitent de la puissance de l'assistance mais possèdent des compétences limitées en pilotage.

C'est la raison pour laquelle la première variante très technique en haut de la première longue côte n'a pas été proposée aux V2 cette année. Nos efforts ont été axés cette année sur les parcours 45 et 55 (absent en 2018), qui sont partis après la première boucle sur un autre massif avec plus de dénivelé et des singles vraiment techniques.

Nous devons composer dans nos tracés avec des contraintes très importantes en termes d'autorisation de passage et nous avons interdiction de tracer de nouveaux sentiers en vertus d'accords passés avec l'ONF, mais également en ville car la route centrale est une nationale que nous ne pouvons traverser qu'au carrefour du centre ville géré par les feux tricolores (que d'ailleurs de trop nombreux randonneurs ont brûlés hier malgré la présence d'un signaleur !).

Il est compliqué pour cette raison de faire passer les VTT au pied de la tour Valéran, mais cette année les marcheurs y sont passés.

Merci en tout cas pour vos commentaires et vos remarques, qui nous permettront de nous améliorer encore lors d'une prochaine édition.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire