dimanche 8 septembre 2019

Rando de l'Outre-Forêt (Soultz-sous-Forêts le 08/09/19) : physique et splendide

Organisateurs : Amicale Cyclotourisme de Soultz Sous Forêts
Site internet : https://www.cyclos-soultz.org/index.html
Email : gabriel.winling@wanadoo.fr

Départ : Soultz-sous-Forêts (67),
"La Saline", place du Général de Gaulle,
dès 7h30

6 parcours VTT proposés : 12, 25, 35, 45, 55 et 65 km

Météo : nuageux, quelques averses de pluie fine dans l'après midi 
Températures : 12° à 9h00,15° vers 13h30  
Etat du terrain : sec / humide 

Tarif : 6 euros



La présentation des organisateurs sur leur site 
Route : 40km, 60km, 80km, 110km
VTT : 12km, 25km, 35km, 45km, 55km, 65km
Marche : 10km
Restauration sur place : grillades, escalopes de dinde, salades, pâtisseries, café.
Ravitaillement aux points d'accueil : comme d'habitude, gâteaux "maison", fruits, chocolat, boissons sucrées, café...
Village exposants à la Saline : nos partenaires exposent leurs vélos et accessoires


 Le compte-rendu de 43 km (980 m de D+) par Dani54                         
(Dani54 : pratiquant mixte route/VTT, je choisis les circuits autour de 30 km que j'espère peu techniques.)

Retour au VTT en direction de l'Alsace pour ce 2eme dimanche de septembre, après un précédent weekend consacré à la course à pied.

Soultz-sous Forêt est une localité de 3 000 habitants située à 15 km au nord d'Haguenau, dans une  région appelée l'Outre Forêt : une plaine bosselée limitée au sud par la forêt d'Haguenau, par le Rhin à l'est et le Hochwald au nord.

Visible de loin, le Hochwald est un imposant massif boisé qui s'étire en longueur d'ouest en est et dont les sommets dépassent allègrement les 500 m d'altitude : il constituera le terrain de jeu  du jour !

C'est la 3eme fois cette année que je viens dans les Vosges du nord, ce qui m'a précédemment permis de découvrir quelques routes et chemins du secteur, notamment le Soultzerkopf où la rando passera aujourd'hui.

Coté météo , un temps pluvieux et frais peu engageant était annoncé depuis quelques jours et confirmé le samedi en fin d'après midi, où mon excursion VTT du jour s'est achevée sous un bel orage, tandis que le lendemain vers 5h00 j'étais réveillé par la pluie qui cinglait la mansarde de l'hôtel où je logeais.


Le départ
J'arrive à Soultz vers 9h00, repérée sur carte/ Google Earth, la salle de la Saline se trouve sans difficulté malgré l'absence de signalisation en ville, par ailleurs la fréquentation semblant moyenne je trouve de la place sans difficulté sur l'un des parking attenant à la salle .

A l'intérieur, après avoir rempli le bulletin d'inscription sur des tables où gâteaux et café sont mis à disposition sur des plateaux, les GO de la table d'inscription me renvoient dans un premier temps vers celle de la  caisse, pour régler l'inscription au tarif de 4€ (licenciés FFV) ou 6€ (non licenciés), auquel il faut optionnellement rajouter un gobelet [consigné 1€], les ravitos  par souci écologique n'en  fournissant pas. Avec le chassé croisé de table à visiter, j'en oublie momentanément mon portefeuille  sur un coin de table !

Le gobelet ravitailleur se révélera encombrant à transporter dans les poches d'un maillot pour quiconque [comme moi] randonne sans sac, j'ai même cru l'avoir déjà perdu après avoir seulement parcourus quelques kilomètres, un modèle souple serait certainement plus pratique à emporter.

Un plan détaille balisage et parcours, ces derniers étaient du reste visibles sur le très beau site du club organisateur, depuis longtemps sous forme schématisé puis plus récemment sous forme de  PDF précis avec dénivelés.

Les dénivelés des circuits sont conséquents, en temps normal je me serais contenté d'un 35 km (et déjà 762 m de D+),mais le circuit de 45 s'avère plus intéressant malgré un dénivelé qui atteint les 1300 m, de ce fait en étudiant le circuit, j'envisage d'effectuer un mix des parcours 35 et 45 km pour éviter un retour trop tardif.





Le parcours
Le circuit quitte rapidement la petite ville de Soultz  pour progresser en direction du nord pour cheminer initialement à travers champ et vergers sur des chemins le plus souvent herbeux, puis sous bois sur chemin caillouteux en faux plat montant, entrecoupé toutefois d'un court single technique et humide.

Cette phase d'approche se termine au bout de 8 km à proximité du centre de repos de Marienbronn, au moment où débute l'ascension de la montagne où un choix de parcours est proposé (facile sur chemin caillouteux à pente modérée /difficile sur single pentu], un choix que l'on retrouvera dans plusieurs autres ascensions et annoncé par des panneaux de bifurcations humoristiques [un piment rigolard qui ponctue la direction la plus corsée !].

Sur le sommet, le terrain sablonneux est resté à peu près sec malgré les intempéries de la veille, mais la présence de petits rochers et de racines humides parfois en abondance nécessiteront par la suite de l'attention.

Après le ravito au refuge du Soultzerkopf et son passage obligé à table d'orientation pour admirer le panorama, comme prévu je shunte la re-descente de la colline pour accéder directement au col du Pfaffenschlick sans grimper celui-ci par des sentiers apparemment parallèle à la route en lacet y menant.

De la j'emprunte la superbe boucle du grand parcours, débutant avec un single descendant alternant passages rapides et techniques où l'on franchi le fossé anti-char de l'ouvrage[Maginot] du Hochwald sur une passerelle, avant d'entamer la difficile ascension du col du Stiffelsberg par un sentier terreux  à 25%, suivi en option facile/difficile de chemin caillouteux, puis encore au delà du col vers le point culminant de la rando à 530 m au bout de près de 3 km de montée par un chemin racineux et ardu au possible. Notons à cet endroit la présence sur le circuit de nombreux marcheurs d'une rando concurrente.

La descente vers le second ravito est de type "kilomètre vertical" très technique et de surcroît sur single terreux, le parcours fait ensuite une boucle pour visiter l'ouvrage ouest du Hochwald notamment un petit mur à escalader entre les blocs 12 et 13 avant de repartir à l'assaut du Soultzerkopf coté sud cette fois où l' option facile difficile tient lieu de bifurcation entre les circuits 35/45 et 55/65, une ascension "petits circuits" sur chemins larges mais qui alterne malgré tout sur le sommet avec des passages sur single terreux/herbeux pentus.

Après quelques kilomètres de chemins /singles sablonneux sur la crête sommitale pour gagner le col du Wiep, on aborde la descente finale assez scabreuse avec ses ravines et gros cailloux pour retrouver des chemins herbeux parallèles à l'itinéraire d'approche aller et admirer en se retournant une dernière fois le massif de Hochwald avant de plonger sur Soultz.


départ sur chemin herbeux

montée au Soultzerkopf

fossé antichar du Hochwald

montée du au col du Stieffelsberg

arrivée au sommet du Stifelsberg sur chemin racineux

descente raide

passage entre les blocs 12 et 13 du Hochwald

panorama/table d'orientation du Soultzerkopf

descente caillouteuse finale

Vue sur le massif du Hochwald au retour



Le balisage et la sécurité
Bon balisage constitué :

-- De panonceaux directionnels plastifiés orange fluo fixés aux arbres très visibles.

-- De rubalise bien visible et en abondance.

-- De panneaux de bifurcation orange fluo très visibles.

-- De chaux pour barrer les directions à ne pas prendre.

-- De panonceaux humoristiques (sommet de côtes , bifurcation... corsée).





Les ravitos et l'ambiance
2 ravitos sur mon circuit, on repasse 2 fois au premier .

Le premier ravito est situé sur les hauteurs au refuge du Soultzerkopf (475 m) qui comprend plusieurs bâtiments du Club Vosgien [ouvert les dimanches et JF] et un bâtiment en accès libre où se sont installés des GO quelques peu frigorifiés, qui au 2eme passage ont allumé un feu de bois dans la cheminée. A proximité, une table d'orientation permet d'admirer un superbe panorama.

Le second ravito est situé à la chapelle de Climbronn, détruite pendant la guerre de 30 ans et laissée en l'état depuis. Dommage que la quiétude du lieu est troublée par le bruyant ravito d'une autre manifestation situé à proximité et qui rend discret celui de la rando.

On y trouvait pèle-mêle en salé, sucré, fruité :

Saucisson, fromage, fruits secs, bananes, oranges et de délicieux gâteaux au chocolat maison.

Comme annoncé au départ, la boisson (eau, sirop) était quand à elle puisée de jerricans avec gobelets et bidons personnels.

ravito 1 (Soultzerkopf)

ravito 1, intérieur

ravito 2 (chapelle Climbronn)


L'arrivée
Avec un final euphorique et tonitruant, j'arrive vers 13h30 avec 43 km et 980bm de D+, un jet est disponible mais délaissé car les VTT sont propres.

A l'intérieur repas, sandwich, boissons, crêpes sont disponibles dans la spacieuse salle .

Curieusement alors qu'un pointage scrupuleux est fait aux ravitos, rien n'est prévu en ce sens à l'arrivée, les jeunes tenant la caisse semblant bien étonné lorsque je leur présente mon bulletin.



Conclusion
Très belle rando, surtout pour quiconque n'a jamais ridé dans le secteur, un bel environnement, quelques beaux points de vues, un coté physique certain avec plusieurs longues montées longues, [même si les options "facile" permettaient d'éviter les passages trop ardus] et aussi quelques passages bien hard, compensés malgré tout par d'autres parties plus roulantes .

En discutant autour de moi au 3eme ravito, les participants trouvaient le circuit quand même assez technique et physique.


La synthèse

 😊 On a aimé                                            
Les montées difficiles optionnelles
Le nombre de parcours proposé
Les infos sur le site internet
Le paysage
Le balisage
Les ravitos
Le circuit
                                                                                                                                                
 😕 On a moins aimé                           
Le gobelet plutôt encombrant
L'absence de pointage final
Pas l'affiche sur Nafix
Le temps automnal


Couleur du 43 km
 - Critère technique
★★ - Critère distance (réelle)
 - Critère dénivelé positif (réel)

Le parcours : pas noté 
 - Difficulté technique adaptée au parcours choisi
 - Difficulté physique adaptée au parcours choisi
 - Terrain et panorama
 - Côté ludique

L'organisation : pas noté 
 - Information et inscription
 - Ravitos et accueil
 - Balisage et sécurité
 - Tarif et bonus
afficher / masquer le détail des critères couleur et de notation

Si vous souhaitez vous aussi publier votre compte-rendu, utilisez ce formulaire.



***

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire